Plantons et boutures : c’est pas si dur !

Vous possédez un bout de jardin ou un balcon et désirez faire pousser vos propres végétaux ? Voici quelques conseils sur comment planter vos plantons et boutures.

Par Ana Gomez

Les Boutures

Tout d’abord, le bouturage est une méthode de jardinage : on prend une partie d’un végétal comme la tige, et on la place dans l’eau ou un mélange adapté en fonction de sa nature. Bon à savoir : Il est possible de réaliser des boutures avec la plupart des plantes. Les périodes les plus propices au bouturage se trouvent être au Printemps, en Été et en Automne. 

La méthode la plus courante est celle du verre d’eau : Il faut couper à l’aide d’un outil propre et aiguisé (pour ne pas endommager la bouture) une tige d’environ 10-15 cm. Ensuite, si la bouture ne se fait pas à l’eau, on retire les feuilles du bas et on place la tige dans un récipient opaque car les boutures germent plus vite dans le noir. Vous pouvez mettre un bout de charbon dans l’eau si vous en avez un ce qui évite de changer l’eau sinon pensez à la changer régulièrement.  

Comme vous l’avez compris, il y a une méthode phare mais chaque plante à sa  technique de bouturage, en voici trois : 

  1. Boutures pour vivaces et arbustes (Automne -Printemps) : 

Insérer la bouture vivace dans un mélange liquide d’eau et de terre. Maintenir humide puis replanter au bout de quelques mois au jardin ou dans un pot. Lorsqu’elles sont préparées entre Mai et Juin, les boutures vivaces s’enracinent rapidement entre 2 et 3 mois. Vous pourrez donc les planter en Automne. Les boutures d’arbustes ou boutures à crossette s’enracinent plus difficilement, il leur faudra de l’hormone de bouturage. Vous pouvez mélanger des pousses de saule avec de l’eau bouillante puis laisser le mélange infuser durant vingt-quatre heures pour finalement obtenir une hormone de bouturage naturelle. Par la suite, il faut placer la bouture en pépinière, en la gardant sous un plastique pendant un à deux mois pour être repiquées dans un pot à l’automne. 

  1. Boutures pour plantes d’appartement, laurier rose et saule (printemps-été)

Mettre la tige dans un verre opaque d’eau additionné d’un morceau de charbon si vous avez, sinon changer régulièrement l’eau. Dès que des racines apparaissent, replanter dans un pot en terre.

  1. Boutures à talon pour végétaux ligneux (à bois) comme le romarin, glycine, etc. (été-automne)

Ici, il faut couper une tige secondaire à environ 1cm de la tige principale. Planter dans un mélange de terreau et de sable. Maintenir humide, sous cloche plastique à l’aide de tuteur. C’est au mois de Mai ou de Juin de l’année suivante que vous pourrez planter vos boutures en pot puis en Automne de cette même année, les planter définitivement en pleine terre. 

  1. Boutures de légumes et de fruits

Vous ne le saviez peut-être pas mais il est possible de bouturer les poireaux, les oignons, l’avocat ou encore un ananas ! Pour les poireaux et oignons verts vous aurez juste à laisser tremper la fin du légume avec les racines dans l’eau. Au bout, d’une petite semaine vous aurez de nouveau un poireau ou un oignon, magique non ? Concernant, l’avocat vous devrez mettre le noyau dans l’eau pour moitié à l’aide de cure-dents. Une fois le noyau germé vous devrez le mettre dans un pot en terre et arroser régulièrement. L’ananas, bouture simple à réaliser. Il vous faut récupérer le feuillage avec un bout du haut de l’ananas deux à trois centimètres. Il vous faut placer le haut de l’ananas dans l’eau, le feuillage doit rester hors de l’eau. Une fois les racines apparues, vous pouvez le planter dans un pot et le laisser grossir à la lumière. 

 

Les Plantons

Pour les plantons, la taille de la plante donne des indications sur l’espace nécessaire et son besoin en nutriments. Ainsi, une grande plante aura besoin de plus de nutriments (peau de banane mixé, marc de café, coquilles d’oeufs ou encore feuilles de thé), plus souvent et de plus de place dans le pot. Les plantons doivent développer des feuilles avant d’être replantés dans un trou assez grand avec le début de la tige au niveau de la terre. Attention aux limaces et autres animaux dont les oiseaux : ils raffolent des feuilles jeunes et fraîches. Le site xyz  propose de bonnes astuces, à vous de trouver la meilleure manière à force de tests !

Nous avons tout de même quelques petites astuces à vous donner pour éviter les limaces qui sont : le marc de café, le sable, ou encore les coquilles d’oeufs. Attention, rien ne marche à 100%, les limaces adorent les jeunes pousses donc attendre un peu que le planton soit robuste. Ou encore, planter plus, laisser une partie de la récolte pour les bêtes et cohabiter avec le vivant.

Chaque végétal possède son moment propice pour être bouturé, même si la période propice reste tout de même aux alentours du mois de Mai. Le site web Zollinger offre un calendrier en ligne à télécharger avec des indications précises sur les meilleures saisons pour planter vos boutures et plantons.

Notre astuce en plus : Faire votre purin en mode Zéro Déchet 

Cette recette se compose de purin d’orties, de feuilles de rhubarbe : 

  1. Mettez-les dans un bac ou dans un seau (évitez absolument le bac en métal), 
  2. Ajoutez 10L d’eau pour 1kg d’orties (et 20L pour 1kg pour faire un répulsif),
  3. Laissez macérer 1 à 2 semaines en remuant régulièrement et filtrez le tout. 

Nous espérons que ces quelques conseils suffiront au novices pour se lancer dans le façonnage de leurs boutures et autres plantons…  Nous pensons bien sûr aussi aux « Maestros » de la bouture et du planton : avez-vous des techniques toutes particulières à partager en commentaire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code