Des animaux de compagnie Zéro déchets, c’est possible ?

Chien qui regarde son jouet

Et oui, bonne nouvelle ! Il est possible de mener un mode de vie écologique, tout en ayant des animaux.

Est-ce que vous aviez même déjà pensé à l’empreinte carbone de votre chat ou de votre chien ? Et pourtant, un foyer sur trois en Suisse possède au moins un animal de compagnie, soit 1.2 millions de foyers[1]. Il est donc important de réfléchir à l’impact de nos habitudes avec ceux-ci. Avec un peu de recherches et d’organisation, il est tout à fait possible de faire de son animal de compagnie un être respectueux de l’environnement.

Nourriture

Concernant la nourriture de celui-ci, vous pouvez vous renseigner sur l’existence d’un magasin près de chez vous qui vendraient des croquettes en vrac. Un autre moyen de réduire ses déchets est de faire vous-même sa nourriture, comme le propose déjà Canine Journal qui partage plusieurs recettes de cuisine pour chiens. En effet, la nourriture des animaux de compagnie se composent principalement de 3 ingrédients : des protéines, des légumes crus ou des légumes cuits, il n’est donc pas si difficile de la faire soi-même ! Vous pouvez même demander à votre boucher local s’il est possible de récupérer la viande non vendue pour votre chien.

Jouets

Les jouets peuvent aussi parfois poser des problèmes. Ils se perdent – s’ils ne se cassent pas. C’est pourquoi il est mieux d’utiliser des objets qui ont plus de chances de durer, comme des bâtons on des cordes. Les magasins de seconde main vendent souvent des jouets pour enfants, ou pour animaux, ce qui est une solution économique et plus écologique. Et comme toujours, il n’est pas trop difficile de créer ses propres jouets soi-même avec des anciens habits, ou des draps.

Accessoires

Au sujet des accessoires comme les colliers, les laisses, les brosses ou les gamelles, les solutions en bambous sont privilégiées. En effet, pour les gamelles il faut absolument éviter le plastique, car il peut contenir du bisphénol A (BPA, un perturbateur endocrinien), ce qui est dangereux pour un animal (comme pour les humains !).

 

Finalement il est important de garder en tête que ce sont des animaux ! Et beaucoup d’habitudes que nous avons sont parfois complètement inutiles. Par exemple, il est parfaitement suffisant de laver son animal avec de l’eau. En effet, les chats et les chiens ont des systèmes autonettoyants, et les laver au savon peut être nuisible.

 

[1] https://www.rts.ch/info/suisse/8619883-un-foyer-sur-trois-en-suisse-possede-au-moins-un-animal-domestique.html

[2] https://www.terrenature.ch/les-crottes-de-chiens-dans-les-pres-sont-un-vrai-fleau-pour-les-paysans/

[3] https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89pizootie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code